La minute Lecture

Dark and Dangerous Love de Molly Night

De quoi ça parle :

Les âmes soeurs sont-elles immortelles ?

2 438. La Terre est dominée par les vampires et les humains ne sont rien d’autre qu’objets de plaisir et nourriture pour les immortels. Le plus vieux et le plus puissant d’entre eux, Atticus, est le roi de ce nouvel ordre mondial.

Issue d’une famille de notables humains, Evelyn Blackburn souhaitait une vie simple auprès de l’homme qu’elle aime, Ethan. Malheureusement le destin en décide autrement. Pourtant réputé sans coeur ni compassion, le souverain Atticus tombe fou amoureux de cette jeune humaine et exige qu’elle vienne vivre avec lui au palais. À 18 ans, Evelyn devra quitter sa famille et ses amis pour vivre aux côtés du roi. Éprise de liberté et rebutée par les vampires, elle a bien du mal à accepter ce qui lui est imposé.

Comment échapper à la créature la plus puissante sur Terre ? Evelyn trouvera un soutien inattendu en la personne de Lord Hansel, vampire aux yeux verts, qui s’avère être l’un des plus proches amis du roi Atticus.

Sur l’auteur :

Arrivée en Angleterre avec sa mère à l’âge de dix ans, Molly Night est née en Chine. À l’aide des romans Twilight, elle apprend l’anglais en un rien de temps et développe son imaginaire. Avec Dark and Dangerous Love, elle nous plonge dans un univers sombre, cosmopolite et magnétique. Une série troublante et inattendue qui a gagné les Wattys 2015 et a été lue plus de 110 millions de fois sur Wattpad.

Mon avis :

Après avoir lu ce livre j’ai compris que ces fameux lecteurs ont été dérouté car ils ne sont pas habitué à lire ce style d’histoire et qu’ils s’attendaient à avoir de la mièvrerie. Or on n’en est loin. Ici nous avons le mythe du vampire qui suit ses instincts et qui est dangereux pour les humains: rien à voir avec un fantasme de midinette…  Le style est fluide et surtout les rebondissements poussent à vouloir savoir comment tout cela se finit. Donc pour moi c’est un sans faute d’autant plus la fin était difficile à deviner… Quand aux scènes de violence, cela ne m’a pas choqué. On est face à des vampires qui réagissent différemment des humains et sont soumis à des instincts primaires donc cela renforce juste l’ambiance angoissante. Pour le viol, oui c’est horrible mais le passage est tellement anecdotique que cela ne prend pas le pas sur l’intrigue et à aucun moment cet acte est validé comme étant bien. C’est juste le point de non retour d’un vampire/homme qui n’arrive plus à différencier le bien du mal… Attention, « Dark and dangerous love » n’est pas à mettre dans toutes les mains. Comme il est précisé sur la quatrième de couverture, cette histoire est une dark romance, une romance sombre qui ne plaira pas à tous. En toute franchise, je m’attendais à pire, mais je suis assez charmée par l’univers sombre et sans pitié de cette histoire. Le fait que ça soit une dark romance rajoute de la véracité à l’univers de Molly NIGHT. En parlant d’univers, j’ai trouvé qu’il était plutôt riche. Vampires, humains, sorciers, loups-garous,.. Ce sont certes, des éléments que l’on retrouve typiquement dans ce genre d’histoires, mais je n’ai pas été lassée de les retrouver. Au contraire, je me suis assez prise au jeu de savoir qui était quoi. Le fait que Molly NIGHT emmène des éléments de cet univers petit-à-petit, sans tout dévoiler d’une seule traite, n’ennuie pas le lecteur et attise notre curiosité.
J’ai été assez bluffée de trouver un récit si riche au final, surtout que l’histoire n’est pas « unique » et que l’auteur est si jeune. L’intrigue en elle-même est plutôt prenante.
Plus qu’une romance, il y a une véritable intrigue dans « Dark and dangerous love ». On ne connaît pas tous les éléments qui la composent, mais plus on avance dans la lecture de ce livre et plus nous nous rendons compte de sa profondeur. En conclusion, « Dark and dangerous love » est surprenant. Molly NIGHT nous offre une histoire de vampires, une dark romance, particulière, loin de l’univers trop lisse et lumineux de « Twilight », plus adulte. Son style d’écriture est un peu jeune, mais prometteur. Je suis plutôt charmée par son intrigue qui est plus profonde et mature que ce qu’on pourrait penser avant de commencer cette lecture. C’est une histoire qui mérite qu’on lui laisse une chance, qui mérite d’être découverte.

L’histoire en elle même me plaisais! Le monde dans lequel évoluait les livres était sublime et bourré de possibilités! Les personnages tous plus ou moins attachant… mais cette fin m’a complètement sortie du truc. On dirait que c’est bâclé… certain passage des trois tomes sont lourd et dur à lire pour au final ne même pas avoir de réponses à toutes nos questions. On a l’impression que l’auteur nous a mené en bateau. Y aurait il un tome 4?

Tout au long de ces trois tomes qui sont quand même assez denses, il y a de nombreux éléments qui sont développés, plusieurs intrigues à résoudre et beaucoup de questions.
Or, on n’a aucune réponse. La fin arrive à une vitesse incroyable et en toute franchise, plus j’approchais des dernières pages, plus j’angoissais. Comment l’auteur allait-elle réussir à conclure son histoire en si peu de chapitres alors qu’il y en a encore tant à dire ?
Pour moi, la fin est rapide et pas crédible avec le reste de l’histoire. L’ultime dialogue n’est pas réaliste avec les personnalités des personnages et je n’ai pas compris pourquoi l’auteur a voulu conclure son récit comme cela, de manière trop simple et expéditive.
Sans compter les nombreuses questions qui restent, malheureusement, sans réponse. Que va faire Venise en Australie ? Où est la grande bataille entre gentils et méchants ? Que va faire Ethan dans le château du roi ? A quoi servent ses pouvoirs, offerts par Venise pour une raison inconnue ? Que devient Alice, la cousine d’Evelyn, qui va bientôt accoucher ? Et enfin : Evelyn va-t-elle avoir des enfants ? Seront-ils humains ?
J’ai beaucoup d’interrogations en tête et peu de réponses. Alors est-ce que ce n’est pas vraiment une fin, juste celle du cycle d’Evelyn et que la suite arrivera ? Je l’espère parce que j’ai vraiment eu du plaisir à lire cette histoire. En conclusion, « Dark and dangerous love, saison 3 » m’a autant plu que déçu. Molly NIGHT continue son histoire, de développer de nouvelles intrigues, donnant une nouvelle dimension à ses personnages et à son récit. Malheureusement, la fin vient complètement éclipser le reste, me laissant complètement abasourdie face aux choix que fait l’auteur et à la rapidité du dénouement.

Je dois vous avouez que j’ai été asses déçue de la fin de cette trilogie. Je la trouve bâclée, pas aboutie, et vraiment trop trop rapide. J’ai gardé une impression d’inachevé et je reste sur ma faim.

Bisous, Bisous

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s